Qui peut adhérer

Les personnes physiques ou morales peuvent être membres de l’association.

 

En ce qui concerne les personnes morales, leur adhésion est soumise à l’agrément du conseil d’administration de l’association, leurs représentants sont désignés librement par leurs organes dirigeants.

L’association est ouverte à toutes les personnes majeures, sans autre condition ni distinction.

Sont membres actifs ceux qui ont pris l’engagement de verser annuellement une somme de 10 euros à titre de cotisation (15 euros pour un couple et 5 euros pour les chômeurs).

Sont membres d’honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l’association ; ils sont dispensés de cotisations.

Sont membres bienfaiteurs les personnes qui versent un droit d’entrée de 100 euros et une cotisation annuelle fixée chaque année par l’assemblée générale.

Seuls peuvent voter en assemblée générale les membres à jour de leurs cotisations. Le montant de celles-ci sera révisé par l’assemblée générale et figurera dans le règlement intérieur.

La qualité de membre se perd soit par la démission, soit par le décès, soit par la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave.



Les réactions

Avatar ADJADJ CLAUDE

Enfin une réaction citoyenne contre cette municipalité qui ne cesse de trouver des terrains pour des promoteurs qui défigurent notre ville de la grande motte. A la place du nouveau casino, un immeuble de logements sur le bord de mer au lieu de réserver pour faire une un bâtiment de petite taille qui aurait vanté notre belle ville pensée pa Mr BALLADUR en laissant le reste de place pour un square et des parkings. Plus grave la Municipalité antérieure à Mr ROSSIGNOL a très mal négociée l'emplacement du nouveau Casino en ne demandant  pas l'ancien casinopour un euro simbolique et en donnant surtout dans la corbeille de nombreuses places de parkings gratuitement . Pour en revenir au projet ville/port, avec d'autres personnes nous avons alerté il y a quelques années la Precture de l'Hérault sur les dangers de l'industrie nautique, proche de la petite zone artisanale et au centre de la grande motte dont les bâtiments sont très mal ventilés car en été toutes les portes sont souvent ouvertes lord de la projection du styrène, pour construire les bateaux, lequel est un produit hautement volatile et dangereux qui est diffusé dans l'air, voir le site du ministère du travail à l'adresse : travail-emploi.gouv.fr/article/styrène pour comprendre la dangerosité de ce produit,. alors construire des centaines de logements dans ce périmètre serait criminel et nous avons regrété  la réponse du prefet de l'époque qui a minimisé ce problème en donnant comme réponse que les bâtiments du constructeur étaient bien "ventilés" sans se déplacer et en mettant en avant le nombre de salariés employés par l'entreprise, ce qui n'est pas très raisonnable .La population grand-mottoise et les estivants doivent être informés de cette situation et se mobiliser pour ne pas subir cette polution hautement dangereuse pour la santé.et refuser ce projet car une telle industrie au sein d'une station balnéaire ne devrait même pas être envisagée par des édiles dignes et responsables et que font les administrations qui permettraient de tels projets en bordure de mer ?

Le 25-09-2018 à 10:09:58

Réagir


CAPTCHA