NON à ce projet ville/port

Le mot du président            N°1     15-7-2018

Les membres du bureau de la Vigie citoyenne se sont réunis le mercredi 4 juillet et ont procédé à l'analyse du projet ville/port présenté par le maire au nom de toute son équipe.

Certes, nous approuvons certains aspects tels l'extension du port à la condition qu'il y ait une étude globale qui cerne les besoins réels compte tenu de tous les projets en cours en méditerranée.

Nous pensons également que la rénovation des quais s'impose pour une ville comme La Grande Motte et que cette rénovation peut se faire sans que cela soit forcément au détriment des parkings.

De même nous approuverons le moment venu la requalification du bord de mer qui ne correspond plus aujourd'hui à l'image d'une station balnéaire de qualité.

Cependant la Vigie Citoyenne, unanimement, affirme son opposition à l'implantation de deux usines et de plusieurs hangars sur le môle Beaumel, ainsi qu'à la construction de 500 à 550 logements en lieu et place de la zone artisanale actuelle.

 

Cette décision de la Vigie Citoyenne a été dictée par plusieurs éléments :

 

 

 1 - Ce projet a été concocté en tout petit comité.  

 

Or il s'agit d'un projet d'une importance capitale concernant l'avenir de notre station balnéaire. Ce dessein va structurer La Grande Motte pour des décennies et avoir un impact sur le cadre de vie de plusieurs centaines de familles grands mottoises.

 

Or ce projet d'une telle ampleur n'a jamais été soumis au suffrage universel des habitants de la Grande Motte.

 

Dans le programme du maire et de son équipe, proposé aux habitants lors des dernières élections municipales, il y avait certes l'idée d'agrandissement du port côté EST, mais jamais, nous disons bien jamais, il n'a été soumis aux citoyens le déménagement de la zone artisanale sur le môle Beaumel et la construction de logements à la place de cette zone.

 

 

2 - Le coût de ce projet est déjà particulièrement inflationniste.

 

En quelques mois, les estimations données par la mairie sont passés de 42 millions à 66 millions d'euros HT... soit déjà plus de 50% d'augmentation.

Le montant total de 66 millions d'euros HT laisse plus que perplexe les spécialistes dans ce domaine ainsi que les économistes du bâtiment et du BTP que nous avons contactés. Ce projet sur 10 ans devrait voir allègrement son coût plus que doubler.

Tout au long de l'année, certains dirigeants de « la Vigie » ont assisté aux conseils municipaux afin d'être informés sur l'avancement de divers projets urbains et sur leur coût prévisible. Ils constataient ainsi que les projets se succédaient (Front de mer, réseau de thalasso-thermie, ville-port...) sans qu'un cadrage financier englobe l'ensemble et cerne de façon réaliste la pression fiscale qui pourrait en résulter.

Face à ces projets dont les coûts ne cessent de grimper, bien en amont de la pose de la première pierre, ce sont tous les grands mottois qui seront directement impactés par la hausse de la fiscalité locale.

 

 

3 - Ce projet nous pourrions l'intituler "Balade autour d'une industrie navale" plutôt que "Ballade de plage en plage"

 

Mettre deux "L" à Ballade pour faire du " Balladur" ne suffit pas.

 

Ce projet qui consiste à mettre au cœur du port, qui lui-même est au centre de la ville, deux usines, l'une de moulage et l'autre d'assemblage, du groupe Grand Large Yachting* ainsi qu'une zone artisanale est une erreur.

En France la propension dans toutes les villes est de sortir les industries de leur centre ville et cela se comprend aisément tant il existe de risques de nuisances ou d'accidents liées aux produits utilisés et de problèmes relatifs aux transports des matières et des produits.

 

Nous serions une des seules communes à aller à l'encontre de cette tendance.

 

Trois grands hangars longitudinaux sont prévus sur l'espace Beaumel dont 2 d'une hauteur de 11 mètres (le maire lors de la présentation du 2 juillet ne parlait que de 8 mètres maximum à cet endroit).

Ces deux tunnels de 11 mètres de haut seraient réservés à Outremer et Gunboat, et masqueraient ainsi la vue sur mer. Les esquisses que nous possédons montrent que Jean Balladur portait une attention toute particulière cet aspect.

 

La zone d'industrie navale et artisanale, aussi bien traitée soit elle, ne peut être le centre attractif de La Grande Motte.

 

* Grand Large Yachting est une holding spécialisée dans le rachat d'entreprises en difficulté du secteur nautique (Outremer en 2007, Garcia en 2010, Alu Marine en 2013, Gunboat en 2016).

En élargissant l'esplanade Beaumel, en construisant ses locaux et en agrandissant le port pour en réserver une partie aux catamarans... n'est-ce pas des millions d'euros de fonds publics mis en grande partie au service de cette holding ?

 

4 - Un projet qui prévoit de 500 à 550 logements sur la zone artisanale actuelle.

 

C'est la partie qui a été présentée (avec la problématique des parkings) avec le plus de flou.

Tous les dessins et photos nous présentent des bâtiments, sorte de tours, plus bas que la grande Pyramide, mais il est écrit sur le site officiel projetvilleport.fr : "Le point haut ne doit pas dépasser la Grande Pyramide..."

Il est donc clair qu'un ou plusieurs immeubles créés à cet l'emplacement, appelé par l'architecte "la colline de béton" auront des hauteurs très proches ou égales à la grande Pyramide.

Ceci représente un impact très négatif pour l'ensemble des riverains mais également pour la vision de la Grande Motte vue de la mer

 

Un architecte urbaniste nous disait à propos de cette présentation : " C'est une ineptie car dans le paysage urbain il ne doit pas y avoir 2 dominantes qui se contrarient, le village avait son église, la ville sa cathédrale et Jean Balladur avait voulu la Grande Pyramide comme un unique point remarquable, comme l'amer diraient les plaisanciers"...

 

D'autre part, une vidéo qui circule sur le net (et que nous mettrons en ligne sur notre site) montre Jean Balladur dessiner une tour à côté de la Grande Pyramide... puis il là gomme...

Tout est dit, Jean Balladur ne voulait pas de tour à proximité de ses pyramides !

 

5 - La problématique des parkings est présentée avec beaucoup de non-dits

 

La présentation de ce point particulier a été ambigüe.

 

Nous constatons qu'autour du port actuel beaucoup de places de parking vont disparaître, cela impactera en partie les habitants, les visiteurs et les plaisanciers actuels.

 

Certes, il est mentionné dans le projet la création d’une offre de stationnement supplémentaire et gratuite en entrée de ville, et distante de 500 m du Port, peut être en silo à en croire la presse écrite... mais pour l'instant rien n'est précisé.

 

Il est également indiqué sur le site projetvilleport.fr que parmi les objectifs fixés figure :

 

"La satisfaction des besoins de l’ensemble des plaisanciers y compris pour ceux des futurs anneaux, tout en réfléchissant aux solutions de foisonnement" ...foisonnement signifiant qu'il s’agit de la répartition des besoins entre les commerces, les logements et les plaisanciers.

 

En fait sans le dire clairement, il s'agit d'une mutualisation des parkings avec toutes les conséquences que cela aura pour les usagers du port.

 

________________________________

 

 

Face à un tel projet la Vigie Citoyenne a décidé d'appeler les grands mottois à venir nous rejoindre : seul un nombre important d'habitants motivés et sensibilisés pourra faire reculer le maire et son équipe face à cette frénésie de construction.

 

En tant qu'adhérent à la Vigie citoyenne n'hésitez pas à faire suivre cette information en la relayant autour de vous,

 

En tant que sympathisants venez nous rejoindre.

 

 

Nous rappelons que la Vigie Citoyenne n'a qu'un seul objectif :

Défendre l'identité urbaine, architecturale et environnementale de notre ville

Nous sommes très attachés aux grandes lignes urbanistiques, architecturales et environnementales de La Grande Motte, telles que définies par Jean BALLADUR, concepteur de la station, et nous entendons sauvegarder l'art de vivre dans le cadre exceptionnel où nous avons choisi de résider.

 

Pour la Vigie Citoyenne Grand Mottoise

 

Le Président

Daniel Jourde



Ajouté le 16/07/2018 par Daniel Jourde - 2 réactions MOT du PRÉSIDENT

Les réactions

Avatar Nathalie Chirol

Félicitations au nouveau président ! Je soutiens à 300% votre action car il faut absolument préserver cette station balnéaire si exceptionnelle de par son originalité, sa qualité de vie, sa richesse architecturale et culturelle. A tous les grandmottois, rejoignez l'association qui défend votre territoire et ses valeurs.

Le 17-07-2018 à 13:38:13

Avatar Annie BOYER-J

Bien et à partageŕ sur les réseaux sociaux pour atteindre d autres personnes. Amicalement .

Le 16-07-2018 à 18:51:11

Réagir


CAPTCHA